La montée en division d'honneur

Le RCA aborde cette nouvelle saison 1993-1994 en National avec un nouveau président Lucien Abraham et l'ambition de se maintenir, fort d'avoir conservé quelques joueurs de 2ème division et d'avoir recruté quelques nouveaux joueurs. Malheureusement des blessures, des joueurs recrutés n'ayant pas le rendement escompté, font que les espoirs se transforment en cauchemar. Miklos Bérès quitte le club. Il est remplacé par Philippe Abran. Dernier de Nationale 1 avec seulement trois victoires en 18 matches, le RCA est relégué en fin de saison en National 2. Lucien Abraham quitte la présidence.
Jean Pierre Blot lui succède pour la saison 1994-1995; Ancenis se maintient mais vit un drame avec le décès, à l'entraînement, de Reynald Bertrand-Demanes qui a 20 ans.

Depuis la descente de 2ème division, le RCA connaît une situation financière délicate et à la fin de la saison 1995-1996, il est rétrogradé en National 3. En difficultés financières, le club dépose le bilan en novembre 1996.

La renaissance

Division d'honneur RCALa montée en division d'honneur

Le 21 novembre 1996, sous l’entité actuelle du Racing club Ancenis 44, le club repart  en championnat régional au niveau de son équipe réserve: la DRS. François Petiteau prend la présidence, André Breuval devient l'entraîneur et assure le maintien lors du dernier match.
En 1998-1999, Christophe Lollichon remplace André Breuval. Les Moins de 17 ans du RCA44 remportent la Coupe de l'Atlantique.

Au début de la saison 1999-2000, Robert Monnier, industriel ancenien, est appelé à la présidence avec pour objectif de stabiliser la situation du club. Bruno Verrien, ancien joueur de l'époque de D2 devient l'entraîneur. Le RCA44 est promu au terme de la saison 2001-2002 et joue en DH lors de la saison 2002-2003. Il ne peut se maintenir  et est relégué en DRS pour la saison 2003-2004.

 

Les prochains matchs